Pin map

Faciliter l’achat de produits fabriqués localement!

Selon une étude publiée en 2013 par la Banque de Développement du Canada, l’achat de produits fabriqués au Canada est une tendance fortement à la hausse et est un élément important à considérer dans la stratégie d’affaires des entreprises du commerce au détail. L’étude indique que le 2/3 des Canadiens ont récemment fait un effort pour acheter des produits fabriqués au Canada. De même, selon Le Baromètre 2014 de la consommation responsable publié par l’Observatoire de consommation durable, 67% des Québécois ont fait des efforts pour acheter des produits d’ici.

Ce réflexe de consommation peut être motivé par un protectionnisme économique populaire dans le contexte de libre-échange. Pour cause, selon Statistique Canada, le Québec a subi une perte nette de 86 700 emplois manufacturiers entre 2004 et 2008. C’est tout un pan de l’économie qui a perdu des plumes ainsi qu’un savoir-faire qui se perd. Un autre facteur qui explique l’achat local est la notion que c’est meilleur pour l’environnement. Certains avancent l’argument que le transport des produits à partir des pays de production (par ex. la chine) vers le Canada ont des coûts environnementaux importants. On peut aussi penser que les lois environnementales du cCanada sont plus sévères et davantage respectées que dans la majorité des pays de production. Finalement, peut-être que plusieurs consommateurs ont, tout comme moi, la perception que les produits locaux sont de meilleure qualité et qu’à cet égard, ils représentent un meilleur investissement.

Alors qu’il y a une demande croissante pour les produits fabriqués localement, il est de plus en plus difficile d’en trouver en magasin. Par exemple, avez-vous déjà tenté de vous habiller exclusivement de vêtements québécois? C’est une mission difficile et qui demande un investissement important en énergie et en temps. Le problème c’est qu’une grande proportion de la clientèle achète presqu’cuniquement en fonction du prix et pour cette raison certaines des entreprises les plus progressistes ont dû faire la transition vers la fabrication de vêtements outre-mer. Il est donc devenu très difficile de s’habiller uniquement avec des vêtements québécois même si on est prêt à payer plus cher.

Dans ce contexte nous avons décidé de relever le défi de créer un outil en ligne qui facilitera la vie aux consommateurs québécois qui cherchent à acheter des produits locaux. Cet outil qui sera disponible sur le site web faitcheznous.ca devrait prendre du service d’ici l’automne 2015.

Source: Groupe Paradigme Local